Introduction :


Le manque de considération peut représenter un stress considérable pour une personne en souffrant. Lorsqu’elle est subie par un enfant, elle favorise l’apparition de dépression, d’instabilité émotionnelle et de pessimisme à l’âge adulte. Elle constitue ainsi avec les critiques négatives l’un des comportements les plus susceptibles de nous rendre malheureux.

Mais alors comment se débarrasser de ce fardeau ? Comment parvenir à ne plus souffrir d’un manque de considération ?

C’est ce que vous allez justement découvrir dans cet article !

1. Faire le ménage dans son entourage


Cela peut paraître radical, mais faire le ménage dans votre entourage devrait constituer l’une de vos priorités pour ne plus avoir à subir le manque de considération.

Pourquoi ? Tout simplement parce si nous pouvons être blessés par des émotions négatives à notre égard provenant d’inconnus, nous le sommes encore davantage lorsqu’elles celles-ci proviennent de personnes proches. Notre entourage possède en effet une influence importante sur nos décisions, nos choix de vie et bien sûr, notre bien-être.

Comme le disait d’ailleurs le célèbre conférencier Jim Rohn :

« Vous êtes la moyenne des 5 personnes avec lesquelles vous passez le plus de temps ».

Vous devez donc prendre conscience que certaines personnes de votre entourage ne sont pas bénéfiques à votre bien être et qu’il faudra donc s’en éloigner. Peu importe qu’il s’agisse d’amis de longue date, de membres de votre famille ou même de votre conjoint. Au fond, pourquoi rester auprès de personnes qui vous rendent malheureux ?

Vous ne devriez pas sacrifier votre bonheur en espérant qu’une personne se transforme en quelqu’un qui vous conviendrait mieux. L’accepter et agir en conséquence constituera la 1ère étape pour ne plus souffrir d’un manque de considération.

2. Définir des limites claires


Si faire le ménage dans ses relations représente un bon début, cela ne suffira malheureusement pas pour éviter le comportement négatif de certaines personnes. Il restera en effet un endroit où il sera généralement impossible de faire du tri sur le plan relationnel : le lieu de travail.

C’est pour cette raison que vous devrez apprendre à définir des limites claires avec vos collaborateurs. Etant donné que vous ne pourrez pas choisir d’éviter délibérément une personne avec laquelle vous êtes censé travailler, il conviendra donc de bien établir les règles du jeu.

Car au final, un travail… n’est qu’un travail. Personne sous prétexte d’être votre patron ou un supérieur n’est en droit de vous manquer de respect de quelque manière que ce soit.

Ainsi, il sera important de faire comprendre par exemple à vos collaborateurs que vous serez en droit de refuser toute sollicitation ne faisant pas partie de votre charge de travail habituelle et qu’une supériorité hiérarchique n’autorise pas de se comporter de manière inadaptée.

Définir des limites claires permet de se faire davantage respecer

3. Devenir une personne optimiste


Maintenant que nous avons vu comment agir sur ce qui nous entoure, il est désormais temps de se préoccuper de ce qui se passe en nous. Car si le comportement des autres peut nous faire ressentir un manque de considération, c’est parfois nous qui créons ce sentiments par nos pensées.

En effet, votre dialogue intérieur détermine à 95% ce que vous pensez de vous-même. Si celui-ci est donc constitué de plaintes, de critiques envers vous-même et de justifications pour ce qui vous arrive, comment pouvez-vous éprouver le sentiment d’être considéré ?

Vous ne le pouvez pas ! Tout simplement parce que vous n’éprouvez pas vous-même de considération à votre égard.

Prenez donc la résolution de devenir une personne optimisme en adoptant les 3 principes fondamentaux suivants :

  • Ne vous blâmez jamais
  • N’essayez jamais de vous justifier, que ce soit auprès des autres ou auprès de vous-même
  • Et décidez de découvrir le positif que renferme chaque situation

En devenant une personne optimiste, vous améliorerez non seulement votre estime de soi mais vous vous mettrez également à attirer des personnes plus positives autour de vous.

4. Se détacher du regard des autres


Lorsque l’on décide de travailler sur soi-même pour ne plus souffrir d’un manque de considération, il est capital de prendre conscience que les seuls éléments qui peuvent nous blesser sont ceux que l’on y autorise.

 « Rien ne peut vous mettre en colère ou vous rendre malheureux : vous vous mettez vous-même en colère ou vous vous rendez malheureux, selon la manière dont vous décidez de réagir à l’expérience négative que vous vivez ».

Brian tracy

Ainsi, en attendant de quelqu’un qu’il vous apporte de la reconnaissance, vous donnez la possibilité à cette personne de vous blesser. La considération devrait en effet être quelque chose de spontané, et non pas de recherché.

La seule considération après laquelle vous devriez vous mettre en quête, c’est la vôtre. La seule personne dont vous devriez recherchez la reconnaissance, c’est vous-même. Agissez dans le but de vous rendrez fier : fixez-vous de objectifs motivants et travaillez sans relâche pour les atteindre.

Vous devriez être en tout temps votre premier supporter !

Se détacher du regard des autres est libérateur

Conclusion :


Si souffrir d’un manque de considération constitue l’un des sentiments les plus destructeurs qui soit, il reste cependant tout à fait possible de s’en débarrasser.

Il convient pour cela de faire le ménage dans son entourage ainsi que de savoir délimiter des limites claires auprès de ceux que nous ne choisissons pas de côtoyer, comme des collègues de travail.

Cela passe aussi par un travail sur soi-même, en prenant la résolution de devenir une personne optimiste et plus positive.

Mais ne plus se soucier de la considération des autres s’acquiert surtout en apprenant à ne plus agir selon les attentes de  notre entourage… mais selon ses propres attentes.

Maintenant, si vous souhaitez aller plus loin et être guidé étape par étape pour apprendre à vous fixer des objectifs motivants, qui vous rendront fier et plus sûr de vous, nous vous avons préparé une formation 100% gratuite à laquelle vous pourrez accéder juste ici : https://optisante.fr/formation/stress/inscription-formation-offerte/

En attendant vivez heureux, vivez pleinement, et à bientôt pour un nouvel article !


Références :

  • Embrassez le crapaud, de Brian Tracy
  • L’équation du miracle, de Hal Elrod
  • L’éveil de votre puissance intérieure, de Anthony Robbins
  • Le pouvoir de la confiance en soi, de Brian Tracy

Vous avez trouvez cet article intéressant ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer!

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes: 0

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à noter ce post.