Introduction :


Lorsque l’on parle de stress, on fait souvent avec le lien avec des accidents, des situations exceptionnelles ou encore des évènements revêtant une importance particulière. Nous pensons notamment à des drames familiaux, une prise de parole en public dans un cadre professionnel ou, plus d’actualité, une pandémie mondiale.

En bref, le stress est généralement associé… à des évènements qui ne dépendent pas de notre volonté, ou du moins pas de manière directe. Il n’est donc pas étonnant que tant de personnes restent persuadées qu’être stressé est une fatalité et qu’il n’existe aucun remède pour remédier à ce problème.

Le problème est que vouloir apprendre à maîtriser ses émotions dans de telles circonstances revient à vouloir traiter les symptômes de votre stress plutôt que d’agir sur son origine.

C’est pourquoi nous nous allons vous présenter dans cet article 6 « erreurs » de notre quotidien qui peuvent représenter une importante source de stress. Nous avons fait le choix de qualifier ces évènements « d’erreurs » car il s’agit de situations auxquelles beaucoup de personnes ne prêtent pas attention, malgré l’importance qu’elles revêtent en réalité.

Nous allons ainsi débuter par les plus évidentes, pour finir par les plus méconnues. Assurez-vous donc de bien lire l’article jusqu’au bout !

1. Le manque d’organisation


Il s’agira d’une évidence pour certains et probablement d’une surprise pour d’autres, mais ne pas être organisé constitue une forme de stress majeur. Ce phénomène va en effet générer tout un tas d’émotions négatives comme :

  • La peur : d’être en retard, de ne pas être à la hauteur car vous n’avez pas eu suffisamment de temps pour préparer quelque chose, …
  • La colère : envers vous-même, pour ne pas avoir su gérer une situation comme vous le souhaiteriez, ou même envers les autres car vous aimeriez qu’ils vous aident systématiquement lorsque vous êtes en difficulté
  • La frustration : de ne pas avoir su mener une situation comme vous l’auriez voulu par manque de préparation

Comme le disait Charles Peguy :

L’ordre fait la liberté, alors que le désordre fait la servitude.

Il n’y a rien de plus vrai : manquer d’organisation revient à être esclave de l’urgence.

Concernant les solutions à apporter pour apprendre à mieux s’organiser, celles-ci peuvent être nombreuses mais une première étape serait de commencer par maîtriser ces deux compétences que sont :

stress et manque d'organisation
Le manque d’organisation induit inévitablement une forme de stress

2. Les croyances limitantes


Si ce terme ne vous est pas familier, une croyance limitante est le fait de s’auto-persuader qu’il nous est impossible d’accomplir quelque chose. Par exemple, être convaincu qu’il n’est pas possible de changer lorsque l’on est de nature timide ou stressée est une croyance limitante.

Or rester dans une telle croyance va mener à une émotion négative particulièrement destructive : la médiocrité. Cela ne veut pas dire qu’une personne est médiocre en raison d’une croyance limitante, mais c’est ce qu’elle va finir par penser. Elle va se sentir médiocre d’être stressée ou timide et de ne rien pouvoir y changer.

Mais ce qu’il faut comprendre, c’est que si certaines personnes sont naturellement à l’aise socialement ou particulièrement confiantes, et que d’autres ne le sont pas du tout, il ne s’agit pas pour autant d’une fatalité. Considérez que ce ne sont pas des traits de personnalité, mais des compétences.

Car la clé pour se sortir d’une croyance limitante est l’apprentissage. Apprenez ce qu’il vous manque pour réussir à changer ce qui vous déplaît en vous ou ce que vous souhaiteriez accomplir, et vous verrez qu’une croyance limitante… n’est qu’une croyance.

3. Le manque d’objectifs : 


Le manque d’objectifs est une source de stress souvent insoupçonnée. Pourtant, il s’agit bien d’une réalité : l’être humain s’épanoui en évoluant tout au long de sa vie. Une existence sans objectifs amène bien souvent un sentiment de mal être, ou encore la sensation que la vie est dépourvue d’intérêt, vide de sens.

Cela est dû au fait que l’accomplissement de soi est plus qu’un simple désir : c’est une nécessité. Il a été d’ailleurs considéré dans la pyramide de Maslow comme l’un des cinq besoins essentiels à l’homme.

l'accomplissement de soi est une nécessité pour éviter de générer du stress
La pyramide des besoins humains selon Maslow

Pour lutter contre ce type de stress, il faudra donc déterminer ce que vous souhaitez accomplir dans votre vie, apprendre comment y parvenir (en envoyant valser au passage vos croyances limitantes) et établir un plan d’action pour atteindre votre objectif.

A partir de là, il ne vous restera plus qu’à foncer jusqu’à la réussite de votre projet… et à vous fixer de nouveaux objectifs pour la suite quand ce sera chose faite.

4. Cumuler trop d’objectifs de manière simultanée


A vouloir disperser son attention et son énergie, il en résulte généralement de la frustration. La frustration de ne pas pouvoir accomplir tout ce que l’on souhaiterait faire.

Cela va générer du découragement, une baisse de l’estime de soi. On va commencer à croire que l’on rate tout ce que l’on entreprend. Car il est tout simplement extrêmement difficile d’entreprendre et de réussir plusieurs objectifs en même temps. Et c’est normal !

Nous disposons tous d’une quantité limitée de volonté. Or si l’on doit constamment lutter pour se dépasser physiquement ou mentalement, il est évident qu’il ne sera pas humainement possible de maintenir une telle cadence indéfiniment. Viendra alors le moment où l’on procrastinera, voire pire, où l’on baissera les bras… avec tout la culpabilité que cela générera.

Cela signifie-t-il qu’il est impossible de mener à bien plusieurs projets en même temps ? Pas forcément, mais il vous faudra dans ce cas utiliser la hiérarchisation. Il vous faudra classer vos objectifs par ordre de priorité et accepter que certains devront être temporairement délaissés si votre emploi du temps ne vous permet pas de vous en occuper.

5) Ne pas vivre en accord avec ses valeurs


Nos valeurs sont profondément ancrées en nous. Elles représentent en quelque sorte notre finalité. Leur non-respect aura donc un impact direct sur votre vie. Cela pourra se traduire par un mal-être, des addictions ou encore des compensations nutritionnelles.

Or il s’agit malheureusement d’une situation que beaucoup de personnes vivent dans notre société moderne, simplement en raison de croyances limitantes. Certains acceptent de subir un travail qu’ils détestent, dans lequel ils se sentent incompétent, simplement par crainte de ne pas pouvoir retrouver un autre emploi. D’autres restent prisonniers d’une relation toxique par peur de se retrouver seul(e).

un travail en désaccord avec nos valeurs est une source de stress puissante
Occuper un poste que l’on déteste n’est pas une fatalité

Pour éviter cette situation, là encore tout sera une question de priorité. Il vous faudra déterminer quelles sont vos valeurs prioritaires et par extension, qu’est-ce qui entre actuellement en contradiction avec ces dernières dans votre vie. Posez la question suivante : « qu’est-ce que je suis prêt à accepter ? ».

A partir de là, il ne vous restera plus qu’à passer à l’action… en dépassant vos croyances limitantes.

6) Le stress post-traumatique


La dernière « erreur » n’est pas le fait d’avoir été victime d’un stress post-traumatique, loin de là. C’est plutôt le fait de se mentir à soi-même en occultant le passé. Ce serait de faire comme si tout allait bien alors qu’au fond de nous, la blessure est toujours ouverte.

Or il est impossible de vivre pleinement tout en portant constamment un tel fardeau sur ces épaules. Cela sortira forcément un jour ou l’autre, parfois même de manière insidieuse, sans que l’on prenne conscience de l’origine du problème.

C’est pourquoi, à notre sens, la prise en charge de ce type de stress devrait constituer la priorité de n’importe quelle personne ayant eu à le subir. Il est vrai que cela ne sera jamais simple et pourra parfois prendre beaucoup de temps, mais ce sera la clé vers une vie dépourvue de ce fardeau.

Il existe malgré tout une technique particulièrement efficace pour soigner le stress post-traumatique : l’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing), basé sur la pratique de mouvements rythmiques des yeux.

Elle a été créé à l’origine pour soulager les traumatismes des vétérans de l’armée américaine dans les années 1980, mais son application a depuis été élargie pour traiter également les douleurs du présent.

Certains thérapeutes sont désormais spécialisés dans cette discipline, bien qu’il soit tout à fait possible pour la plupart des personnes d’utiliser cette technique et d’en retirer les bienfaits. Cela nécessite cependant la prise en compte de certaines contre-indications ainsi que d’une parfaite connaissance de son application pratique.

Cliquez ici pour rejoindre le programme !

Conclusion :


Nous n’avons pas toujours conscience que certaines actions du quotidien peuvent accroître notre tendance à stresser. Il peut s’agir de comportements souvent considérés comme « banals » pour la plupart des gens, dont vous ne prêtez pas forcément attention aux conséquences. 

Ou pire encore, certaines habitudes, dont la nature stressante est bien connue de tous, sont désormais largement acceptées dans notre société. Et nous devrions accepter que « c’est comme ça », qu’il faut « faire avec ». 

Nous avons vu cependant qu’il existait toujours une solution, à partir du moment où l’on décide de prendre les choses en main. Malgré tout, il n’est pas toujours facile de savoir quoi faire concrètement…

C’est pourquoi nous avons créé un programme dans laquelle nous vous expliquons comment :

  • Dépasser vos croyances limitantes
  • Devenir organisé
  • Vous fixer des objectifs motivants
  • Hiérarchiser vos priorités
  • Déterminer vos valeurs et comment s’assurer de les respecter
  • Utiliser l’EMDR pour soulager certaines douleurs persistantes

Cette formation est disponible juste ici : 14 jours pour vaincre le stress

Nous espérons en tout cas que cet article pourra vous être utile.

On vous dit à bientôt, prenez soin de vous et restez acteurs de votre santé !  


Références :

  • La semaine de 4h, de Tim Ferris
  • Pouvoirs illimités, de Anthony Robbins
  • Maître de votre temps, maître de votre vie, Brian Tracy
  • Le pouvoir de la confiance en soi, Bryan Tracy
  • Formation continue en gestion du stress à l’institut de Coaching Nutritionnel et de Gestion du Stress

Vous avez trouvez cet article intéressant ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer!

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes: 2

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à noter ce post.