Introduction :


Tout le monde est complexé. Oui, vous avez bien lu : tout le monde a quelque chose qu’il n’aime pas chez lui ou qu’il craint que l’on juge. Nous pensons qu’il est bon de le rappeler dès le départ, car même si notre société actuelle valorise de plus en plus le superficiel, il ne faut pas oublier que ce qui est affiché sur les réseaux sociaux n’est pas la réalité du quotidien des personnes qui les animent. Bien souvent, les personnes ne montrent que le positif. Et le problème avec ça, c’est qu’on en vient à dévaloriser notre quotidien face à ces « vies de rêves ». On se dit que notre vie est nulle, qu’on n’est pas assez beau, qu’on est trop gros, trop pauvre, trop bête… et c’est clairement problématique. Notre société facilite ainsi réellement la création de complexes et nous nous retrouvons livrés à nous-même pour les gérer.

On va donc tenter dans cet article de rééquilibrer un peu les choses, en apportant des solutions qui vous permettront de vous sentir mieux dans votre peau et plus à l’aise dans vos baskets !

1. Définir l’origine :


S’il y a des complexes, c’est qu’il y a une origine. Et il est primordial de comprendre l’origine de ces complexes pour trouver des solutions permettant de les éradiquer !

Les origines des complexes peuvent être multiples :

  • Dévalorisations ou critiques des proches (parents, conjoint, amis)
  • Des pensées tournées uniquement vers ce qui nous manque et qui dénigre totalement ce que l’on a ou ce que l’on est présentement
  • Un environnement de travail rabaissant
  • Le rejet d’une part de soi

Quelles qu’en soit les origines, il faut mettre le doigt dessus pour mieux comprendre ce que l’on ressent. Parfois, on devient complexé à la suite d’une remarque qui nous a profondément blessé et si nous avons renfermé les sentiments que nous avons éprouvé à ce moment-là, sans essayer de les traiter comme il le fallait ou d’en parler, il devient alors possible sur le long terme de développer un complexe de manière inconsciente.

Ce travail est important. Car parfois, nous oublions complétement l’origine de nos complexes. Alors que quand nous comprenons d’où il provient, une partie du poids qu’il pesait sur nous peut s’évaporer. Chez certaines personnes cela peut même permettre de complétement éradiquer le complexe.

2. Le manque d’estime de soi


C’est un facteur déterminant à la création de complexes, le manque d’estime de soi participe énormément au poids que les complexes peuvent avoir sur nous.

Sachant qu’une grande partie de l’estime de nous-même se développe lors de notre construction en tant qu’individu, les expériences vécues pendant l’enfance et l’adolescence participent grandement à la création de complexes.

Que ce soit des parents qui vous dévalorisent ou mettent l’accent sur quelque chose qui ne vous plaisait pas chez vous, ou bien des moqueries à l’école : toutes ces expériences peuvent influencer la construction de votre estime de vous-même.

manque d'estime de soi

Donc si cette construction a été bancale, il n’est pas étonnant que le fait d’être complexé puisse vous « pourrir » l’existence une fois arrivé à l’âge adulte. Surtout que si on a laissé d’autres personnes juger de ce dont on devait avoir honte, on finit par accepter cette idée et déformer notre perception de nous-même. De cette façon, nous allons nous-même faire une fixation sur ces aspects de notre personne qui nous complexent. Nous allons nous comparer aux autres pour nous convaincre de la réalité de nos défauts. « Comme je l’envie, elle est tellement belle ! Il y en a qui sont vraiment gâtés par la nature. J’aimerais vraiment être aussi belle mais je n’ai pas eu de chance…. ».

En bref, il sera important pour vous d’arrêter de vous auto-flageller et de changer votre perception de vous-même vers quelque chose de plus positif.

Concentrez-vous sur vos qualités et acceptez vos défauts. Vous avez déjà toutes les clés en main, tout dépend de vos discours interne. Acceptez-vous tel que vous êtes et soyez bienveillant(e).

3. Accepter l’imperfection


« Personne n’est parfait » : cette phrase n’est que trop vrai. Il n’existe en effet pas de réelle perfection. Nous sommes tous des êtres imparfaits et uniques. Personne n’est en droit de juger ou rabaisser quelqu’un d’autre, car personne n’est supérieur. Nous sommes tous humains. Nous sommes tous sur la même planète et nous finirons tous notre course au même endroit.

Alors pourquoi essayer de se comparer constamment aux autres ? Pour leur ressembler ? Pourquoi essayer d’être des clones quand vous pouvez être votre propre image inspirante ? Il est important de comprendre que vous gagnerez plus à vivre au travers de votre propre vision de la vie qu’au travers des dogmes sociétaux.

Il n’y a rien de plus triste que de voir une personne effacer sa personnalité pour ressembler à quelqu’un d’autre. Alors bien sûr, il est normal de se sentir inspiré par d’autres personnes et de prendre ce qui nous plaît dans leurs comportements, mode de vie ou style. Mais il faut l’adapter à notre vie, pas le copier bêtement.

Nous avons tous notre histoire à écrire avec ses qualités et ses défauts. Il faut donc accepter notre imperfection pour avancer et devenir une meilleure personne, sûre d’elle et inspirante pour les autres. Un exercice intéressant à faire pour se donner un but, c’est de visualiser la personne que vous souhaiteriez être pour vos enfants. Tentez au quotidien de vous rapprocher de ce but. Quel(le) mère/père vous souhaiteriez devenir pour vos futurs enfants ? Et si vous ne voulez pas d’enfants, visualiser la personne que vous souhaiteriez être pour votre conjoint, vos parents, vos frères et sœurs ou même pour vos amis !

Se donner un but à atteindre permet de ne plus penser au superflu (les complexes) et de se concentrer sur l’atteinte des objectifs.

4. Changer ce qui ne nous plaît pas

Si maintenant vos complexes restent un problème, n’existe-t-il pas un moyen de les corriger ?

Si le fait d’être complexé provient d’un physique qui ne vous plaît pas, rien ne vous empêche de travailler à le changer. Vous pouvez en prendre soin, mangez plus sainement, faire du sport et le soigner.

Si vos complexes sont au sujet de votre intellect ou de vos compétences, qu’est-ce qui vous retient pour développer votre intelligence, vous former et travailler sur vos faiblesses ? Rien du tout, alors au travail !

S’ils découlent de notre image de vous-même, il ne tient qu’à vous de changer votre perception.

Tout ça pour dire que rien n’est figé. Avec de la volonté, du courage et de la patience, tout est réalisable. Vous pouvez choisir de ne plus être complexé.

Vous pouvez choisir de ne plus être complexé

Conclusion :


Il est important de travailler à éradiquer nos complexes si nous souhaitons vivre correctement sans se soucier de ce que les autres vont penser. C’est d’autant plus important quand notre plus grand bourreau, c’est nous-même. Il est temps d’en prendre conscience et de faire enfin preuve de bienveillance envers vous-même. Vous avez toutes les clés entre les mains, il vous suffit de vous en servir pour vivre heureux(se).

Maintenant, si vous souhaitez aller plus loin et être guidé étape par étape pour apprendre à vous libérer des croyances qui vous limitent et vous empêchent de devenir cette personne heureuse et épanouie que vous méritez d’être, nous vous avons préparé une formation 100% gratuite à laquelle vous pourrez accéder juste ici : https://optisante.fr/formation/stress/inscription-formation-offerte/

Elle est composée de 4 vidéos exclusives qui vous guideront vers la fin de vos complexes et vers des objectifs motivants, qui vous donneront envie d’aller de l’avant plutôt que de se focaliser sur le négatif !

Sur ce, prenez soin de vous. Vivez heureux, vivez pleinement, et à bientôt pour un nouvel article !

Vous avez trouvez cet article intéressant ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer!

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes: 1

Aucun vote pour l'instant! Soyez le premier à noter ce post.